la rentrée 2009

Publié le par Clém.

Et oui ! nous y voilà : la toute première rentrée des jumeaux ! Papa et maman appréhendent... les louloux sont "propres" depuis 3 jours (plutôt 6h exactement!). Le grand est excité de retrouver ses copains et saute partout comme un kangourou!
Déjà sur cette photo, prise juste avant de partir à l'école, on voit les yeux boudeurs de Samuel qui lui n'était pas ravi du tout.

Cette année les louloux sont dans la même classe et ils ont deux maîtresses. En arrivant on a fait connaissance avec les deux. La première collait les prénoms des enfants sur leur chemise. Elle dit : "ça va être dur,  après sans étiquette, ils se ressemblent vraiment". On ne prend pas plus de temps malheureusement pour les présentations ; il y a 20 enfants qui attendent derrière nous... On fait un tour dans la classe. Les jeux y sont beaucoup moins sympa qu'à la maison. Sam fait de plus en plus la moue et je n'arrive pas à l'intéresser à ce qui s'y trouve. Nous faisons ensuite connaissance avec la deuxième maîtresse qui les fait sourir d'emblée en leur affirmant, droit dans les yeux, qu'ils ont vraiment des têtes de coquins! On s'installe alors dans le coin bibliothèque. Giovanni est à l'aise, il prend un livre d'Emilie (c'est les mêmes que dans ma jeunesse!!!) et Samuel rouspète : il voit le coup venir!
Je leur fait un gros bisous, Sam en profite pour s'agripper à mon cou en geignant de plus en plus fort, et quand je leur dis " au-revoir, à tout à l'heure ", Sam se met à hurler sous le regard ahuri de son frère qui réalise soudain qu'une catastrophe imminente et sur le point d'arrivée et qui se met, lui aussi, à hurler pour avertir le monde entier.
Mais dans cette histoire le souci était qu'il y avait déjà une dizaine d'enfants hurlants, pleurant la disparition soudaine de leur parent... Et donc tous les bras cajoleurs étaient occupés. Les deux louloux se sont accrochés chacun à une de mes jambes. je ne pouvais donc faire comme les autres parents: m'enfuir vers la porte à toutes jambes en laissant mes deux chérubins à leur triste sort!!! Je calmais Giovanni assez rapidement qui retourna s'installer avec son livre d'Emilie. Samuel s'agrippait de plus en plus fort  et la maîtresse due le ceinturer pour que je puisse m'évader, les larmes aux yeux.

Le soir nous avons retrouvé les trois louloux tout sourire, contents de leur journée bien qu'une drôle d'histoire était arrivée au déjeuner. Ils étaient tous les 3 à une table différente. Giovanni a aperçu son grand frère mais étant à table il n'avait pas le droit de l'interpeller et encore moins de se lever. Il s'est mis à pleurer. Bastien voyant le chagrin de son frère s'est aussi mis à pleurer. L'animatrice émue, les larmes aux yeux (c'est elle qui nous l'a raconté) lui a permis d'aller lui faire un bisou.

Cette première journée était vraiment toute en émotion! la deuxième fut beaucoup plus simple, moins dans l'inconnu et aujourd'hui dimanche, ils me disent qu'ils sont contents d'aller à l'école demain!

Publié dans divers invariables

Commenter cet article