2014 épisode 3

Publié le par Clém.

Yes, we can !

Hier j’ai eu envie de prendre mon téléphone portable et de le balancer dans les chiottes. Mais vu qu’il m’a couté un bras au bas mot, j’ai quand même réfléchi à 3 fois. Surtout que le dernier c’est bien comme ça que j’ai eu sa peau alors qu’il était dans la poche arrière de mon jean… après 3 jours à sécher sur le radiateur, il était reparti mais pas avec toute sa tête !

C’est fou ce qu’on peut nous vendre en clamant le mot Liberté ! Encore un coup du patronat, tient ! un téléphone sans fils MAIS un fils à la patte ! Joignable 24/24h et en illimité s’vous plait ! En dehors des horaires ou des jours de travail. Et puis faut dire que le portable facilite les écoutes téléphoniques… plus faciles que de poser des micros dans toutes les pièces d’un appart parisien ! Sauf si un abruti décide de tout enregistrer… Mais bon passons.

Je vais pouvoir ouvrir un bureau pour conseiller les conseillers aux Présidents ou autres, je suis beaucoup plus douée qu’eux pour repérer les cons. Et j’ai plein d’expériences dans ce domaine ! D’ailleurs, moi même (mais non !) je suis actuellement à la recherche d’un travail sympa, utile et gratifiant, à moins de 50h par semaine, avec une rémunération raisonnable et où, non, on ne m’ordonnera pas que ma vie de famille passe après ma vie professionnelle, où alors il faut mettre suffisamment sur ma paie de quoi payer la dame ou l’homme de ménage et la nounou qui ira emmener et chercher les enfants à l’école, qui fera les devoirs et le repas du soir, la lessive, le repassage, les courses… Et encore ! Parce qu’ils ont besoin de moi dans le quotidien, parce que j’ai besoin d’eux pour vivre et que leur vie passera toujours avant la mienne.

Yes we can,

Demain on va voter. Le maire de ma commune a été condamné il y a quelques mois à un an d’inéligibilité. Il faudra juste que quelqu’un m’explique ce qu’il fait encore en tête de liste ! Et alors ? Le tribunal c’est fait pour les pingouins ? A t-il une immunité quelconque ? ça se trouve où ce truc ? (si quelqu’un veut bien m’en céder une, je suis bien intéressée aussi. Bernard ou Jacques si tu m’entends !) Et puis vu son âge canonique, on aurait pu lui laisser prendre sa retraite tranquilos plutôt que de le planter à moitié hagard devant le supermarché à serrer des paluches à tout va, qu’il sait même plus ce qu’il fout là, le pauv’ vieux. Et puis c’est dangereux à son âge il risque de choper une gastro foudroyante. A moins que ce soit pour faire pitié aux passants-électeurs ! AH ! Les salops ça a failli marcher !!! Il a pas les moyens de se payer une place à la maison de retraite alors bon le fauteuil de maire est confortable en attendant sa retraite de député-maire !

Allez, haut les cœurs !

Yes I can :

Changer de destin

Envoyer péter qui je veux

Me mettre en grève aussi

Ne plus faire ce qui me déplait

Trouver un emploi où l’on saura m’apprécier

Être aussi con que les cons (si les cons y arrivent, je devrais pouvoir, non !)

Traiter son prochain de con n’est pas un outrage mais un diagnostic. San Antonio, Les Cons.

Si ça peut leur rendre service…

Une citation que l’on a beaucoup entendu ces derniers temps : Les cons ça ose tout, c’est même a ça qu’on les reconnaît. Les tontons flingueurs d’Audiard

Et pour finir Desproges :

Un con est un imbécile qui n’a de cet organe ni la saveur ni la profondeur…

A tout bye bye !

Publié dans 2014 épisode

Commenter cet article